505

La bande dessinée, appréciée universellement de 7 à 77 ans, et de 10 €... à 2 M€ ! Depuis une dizaine d’années, l’engouement pour les cases et les bulles profite pleinement au second marché. Les prix s’envolent sur un marché avec lequel il va falloir compter !





La mort d’Hergé en 1983 ouvre la voie à la tintinomania. Les fondus de Tintin se passionnent pour les albums millésimés et les produits dérivés du journaliste à la houppette blonde. Mais le Graal du collectionneur ce sont les planches originales. Elles créent l’événement à chaque vente et enchaînent les records comme ce projet de page de garde adjugé 2 265 000 € en 2014.

Hergé ouvre la voie et entraîne dans son sillage les grands dessinateurs franco-belges comme Hugo Pratt, Uderzo, Peyo ou Franquin. Leurs planches s’échangent entre 100 000 € et 600 000 €. Manara, Druillet, Tardi, Gottlib ou Largo Winch tirent également très bien leur épingle du jeu avec des adjudications à plus de 10 000 €.

Expertise dessinateur Bande dessinée

 

Consciente de ce nouveau marché, la nouvelle génération se tourne désormais directement vers l’exposition : Enki Bilal, Geluck ou encore la génération montante comme Nicolas de Crécy ou Didier Graffet. Ces deux artistes français ont acquis en quelques années une renommée mondiale. Leurs toiles dépassent respectivement les 20 000 € et 40 000 €.

Le marché concerne pour l’instant essentiellement les auteurs franco-belges. Aux États Unis, le marché se concentre encore sur la vente des comics books ou sur quelques artistes comme Robert Crump. Les mangas japonais sont encore timides, mais les choses sont en train d’évoluer.

 

Cette passion renouvelée pour le 9e art va de pair avec sa reconnaissance comme art complet. Astérix s’expose à la BNF1 et Enki Bilal au Louvre2. La bande dessinée décomplexée est en passe de devenir un marché majeur et durable.

 

 

Anaïs Couteau

 



crédits :

Enki Bilal, Nikopol t.2 La femme piège pl.8, adjugé 354 892 € (c) Artcurial

Hugo Pratt, extrait du portfolio "Et in Helvetia corto" adjugé 597 500 € (c) Artcurial

 

1 exposition "Astérix à la BnF" du 16 octobre 2013 au 26 janvier 2014.

 

2 exposition "Les fantômes du Louvre", du 20 décembre 2012 au 18 mars 2013.