+33 1 76 63 32 43
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

Hors de Paris point de salut... Et Liège ?


Rubrique Meubles et objets d'art, Sculptures

Il est toujours intéressant d’aller hors des sentiers battus pour découvrir de nouveaux centres de création. Intéressons-nous aujourd’hui à l’art de la principauté de Liège qui a trop souvent été considéré comme « régional ». Toujours proche par l’esprit de Paris, les artistes de cet état réussirent à briller par leur propre originalité. N’est ce pas Bertholet Flémal, peintre liégeois s’il en est, qui a peint le plafond de la salle des audiences aux Tuileries pour Louis XIV ?

Laissez-nous donc brièvement vous introduire à un des domaines les plus représentatifs et intéressant de cette région : le mobilier de menuiserie. Ce type de création que l’on retrouve en France dans les boiseries, les consoles ou encore les stalles d’église, s’est encore plus largement étendu à Liège.

Comment reconnaître un meuble liégeois ?

N’importe quel amateur de mobilier ancien verra dans le mobilier de la principauté des motifs de type Louis XIV (à la Bérain) comme aussi des compositions très marquées par la Régence. C’est la raison pour laquelle nous parlons de « Régence liégeois » ; style qui perdurera tout au long du XVIIIème siècle sans que le rococo n’ait jamais eu d’influence vraiment marquante. Disons plutôt que des rocailles seront insérées dans le répertoire décoratif mais toujours dans un cadre parfaitement symétrique. Il en sera de même pour le style Louis XVI qui n’apparaîtra à Liège qu’en 1780 mais sera encore mâtiné d’éléments décoratifs plus anciens.


Expertise meubles et objets d'art ancien - Bruxelles - Liège

Commode arbalète à traverse apparente en chêne sculpté à trois rangée de trois tiroirs ornés d’un cordonnet et de rocailles symétriques, pans légèrement arrondis, plateau en chêne et piétement chantourné avec des pieds en pattes de lion, Liège, vers 1750.

Ce mobilier se démarque donc profondément de ce que nous pouvons trouver de semblable à Strasbourg ou même à Lyon. Si d’un côté certains motifs évoquent des créations typiquement parisiennes, telles les stalles de Notre dame de Paris par exemple, on ne peut s’empêcher d’y trouver aussi, comme le disait Guillaume Janneau, les variations les plus brillantes, les plus personnelles et les plus spirituelles avec une remarquable fantaisie dans l’emploi de l’asymétrie1. Comme vous pouvez le constater sur les photos, nous observons dans ces meubles en chêne sculpté une saveur et un particularisme qui ne retombe pas pour autant dans le pastiche des productions parisiennes.

Continental furniture specialists - auction and private sale - France, England, Belgium

Buffet vitrine en chêne sculpté dont le corps du haut, en retrait, est composé d’une vitrine et de tiroirs divisés en trois parties et terminant en doucine ; il repose sur un bahut à pans coupés ouvrant à deux tiroirs et deux vantaux ornés des trophées des Arts et des Sciences surmontant un piétement à patins. Divers motifs sculptés tels que rocailles combinées avec des fleurettes, branchages de roseaux, coquilles, rinceaux et lambrequins, Liège vers 1750.

Enfin c’est certainement la forme de ce mobilier qui choque un œil trop habitué aux canons français ; peut-être à cause d’une légère influence allemande. Ainsi le souci du confort et la recherche de fonctionnalité ont mené à la création de meubles composites, tel ce petit bureau encadré de huit rangées de tiroirs et surmonté d’une vitrine. D’autres formes typiques se retrouvent dans les bahuts (voir illustration principale), buffets, bureau scriban, meubles intégrant une horloge…

À quel prix ?

Sachez aussi que si vous tombez sous le charme de ces créations, vous pouvez acquérir un bahut ou une commode liégeoise de qualité convenable pour 3000 à 7000 euros. Seuls les meubles de qualité exceptionnelle s’échangent à des prix bien plus élevés telle, par exemple, cette suite de huit fauteuils adjugée 75000 euros en juin 2005.


Vous voilà à présent introduit à cet art liégeois qui a su réinterpréter avec joie et rigueur les canons français pour accoucher d’un style proprement original que d’aucuns ne s’aviseront plus de traiter de régional. Puisse cet article y contribuer.


Benjamin Zurstrassen
Spécialiste en meubles anciens



Note  :
1 - JANNEAU G., Les meubles, Paris, Flammarion, 1929, fasc. 2.
Illustration principale :
Courtesy of Sotheby's
Bibliographie :
WOLVESPERGES T., Le meuble en Belgique, Bruxelles, édition racine, 2000.
PHILIPPE J., Le meuble liégeois à son âge d’or (le XVIIIème siècle), Liège, édition du perron, 1990.