+33 1 76 63 32 43
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

Les arts d'Afrique et d'Océanie au zénith


Rubrique Arts d'Afrique et d'Océanie, Expertise et estimation

Depuis 20 ans, le marché des arts premiers connait un boom spectaculaire. Les enchères millionnaires se succèdent, particulièrement depuis 1990, marquée par la vente d’une statue Bangwa (nord du Cameroun) appartenant à l'ancienne collection Helena Rubinstein pour le prix astronomique de 3,41 millions de dollars... Les bons résultats enregistrés par Christie’s et Sotheby's cette année confirme l’intérêt croissant pour ce marché qui reste pourtant assez hétérogène.

 

Pour qu'une sculpture se vende des milliers voire des millions d'euros, il faut qu'elle remplisse d'importantes conditions : l'œuvre doit bien sûr être rare, elle devra irréfutablement dater d’avant la seconde guerre mondiale, elle aura de préférence été collectée par un anthropologue ou un ethnologue célèbre et avoir appartenu à un amateur sérieux (collection Pierre Vérité par exemple). Dernier élément et non des moindres, elle devra avoir été sortie légalement de son territoire.

 

Un marché d’extrêmes

 

Si certaines pièces sont vendues des millions d’euros il faut savoir que dans le domaine des arts primitifs, les faux et copies sont légions. Aussi, environ 90 % des pièces présentées à la vente ne dépassent pas cinq cents euros car elles ne peuvent être objectivement datées.

 

Bruxelles et Paris (anciens pays colonisateurs) constituent les deux places principales où s'organise le marché. Des manifestations regroupant les meilleurs marchands mondiaux y sont organisées, respectivement « Bruneaf » en juin et « Le parcours des mondes » en septembre à Paris. A côté de ces manifestations professionnelles, Christie's et Sotheby's organisent leurs plus belles ventes aux enchères en juin à Paris.

Kota Kigure Christie's

 

Cette année, c’est la maison Christie's qui a ouvert le bal le 14 juin dernier avec une vente exceptionnelle comprenant 25 chefs d'œuvres de la collection Denis Hotz, accompagnés d’une collection d’art d’océanie, africain et d'Amérique du Nord incluant la collection Bottet. Le montant total des ventes s’élève à 5,8 € d'euros et enregistre 3 records: un reliquaire Kota Ndassa (Sud-est du Gabon) a été vendu pour 1 229 800 €, une tête Akan pour 151 000 € et une statue dite Ohly, chef-d'oeuvre de Polynésie Centrale, adjugée près d’un million d’euros à une galerie européenne.

Notons que les collectionneurs privés représentant 80% des 10 meilleurs enchères.

 

Sotheby's à la première place

 

Après le succès de la vente de la collection d’art africain de Robert Rubin le 13 mai dernier à New York, où une statue Songye a été vendue plus de 2 millions de dollars, Paris a obtenu des résultats exceptionnels pour l’Art d’Afrique et d’Océanie : la vente du 15 juin (le lendemain de celle de Christie's) a totalisé 15,2 millions d'euros, avec 6 records mondiaux et 5 lots au-dessus du million d'euros.

Figure Byeri Sotheby's

L’enchère la plus élevée revient à une figure de reliquaire Fang Mvaï (de l'ancienne collection Pierre Guerre), adjugée pour 2 584 750 €. En battant ainsi un record mondial pour une œuvre d’art africaine, cette figure de la statuaire Mvaï s’impose comme le plus remarquable et le plus abouti témoin de l’art Fang.*

Après l'Afrique, les œuvres d'Océanie ont également rencontré le succès avec par exemple, la vente pour 1,5 millions d’euros d’une figure de proue des îles Salomon estimée entre 150 000 et 250 000 €.

 

Prochain rendez-vous d'importance pour les amateurs et collectionneurs d'arts premiers : Le Parcours des Mondes, le salon international des arts premiers qui fête ses dix ans cette année. Il regroupe les meilleurs marchands internationaux (68 exposants) à Paris dans le quartier des Beaux-Arts à Saint-Germain-des-Prés du 7 au 11 septembre 2011.



Laurent HACHE
 

Illustrations :

1: Masque Grebo, Liberia. Prix : 157 000 €. Christie's Paris, 14 juin 2011 © Christie's Images Limited 2011
2: Figure de reliquaire Kota Ndassa. Prix : 1 229 800 €. Christie's Paris, 14 juin 2011. Record du monde pour un Kota © Christie's Images Limited 2011
3: Figure de reliquaire
byeri, Fang Mvaï, Vallée du Ntem, Gabon. Prix : 2 554 750 €. Sotheby's Paris, 15 juin 2011. Record mondial pour une oeuvre Fang  © Sotheby’s/ArtDigital Studio

* Source : CP 476915 Sotheby's Paris.