+33 1 76 63 32 43
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

Une extraordinaire commode en laque du Japon


Rubrique Meubles et objets d'art, Patrimoine

Le 20 février, le château de Versailles nous informait avoir reçu un don exceptionnel : une commode en laque du Japon exécutée par Gaudreaus pour la chambre de Louis XV au château de Choisy.

Attardons nous sur ce meuble, son donataire et les méandres de cette donation.

 

 

 

La commode

 

Galbée en laque du Japon noir, or et rouge à motifs végétaux et vernis européen dit vernis Martin (voir notre article précédent), ouvrant en façade par deux grands tiroirs sans traverse apparente et deux armoires latérales. Elle repose sur des pieds cambrés et est coiffée d’un plateau de marbre rouge des Flandres.

Elle présente une exceptionnelle garniture de bronzes ciselés et dorés rocaille à décor de palmes, roseaux, coquilles, concrétions et enroulements.

 

Notre meuble fut livré en 1744 par le marchand mercier Thomas-Joachim Hébert pour la chambre du roi Louis XV au château de Choisy et fut exécutée par l’ébéniste Antoine-Robert Gaudreaus. La chambre de Louis XV à Versailles était également meublée d’une commode de Gaudreaus, livrée en 1739, en marqueterie de bois de violette et dont les bronzes sont signés de Caffieri.

 

Les laques du japon étaient, à l’époque, un produit fort rare et particulièrement cher. Pour exécuter cette commode, le garde-meuble royal fournit à Hébert un paravent en laque, acheté par louis XIV, qu’il dépeça et dont il fit amincir les panneaux de laque afin qu’ils puissent être plaqués sur le bâti de la commode. Cette étape est particulièrement délicate car le laque est très fragile.

 

expertise commode louis xv valuation appraisal

 

La donation

 

La commode reste au château de Choisy jusqu'à ce qu’il soit démeublé puis passe dans les chambres de Madame Elisabeth puis de la reine Marie-Antoinette au château de Saint-Cloud pour finir vendue lors des ventes révolutionnaires.

 

Elle réapparait en Égypte au début du XXe siècle puis passe en Italie dans chez un collectionneur américain avant d’être acquise en ventes aux enchères en Italie en 1987 par Edmond J. Safra.

 

C’est la veuve de ce dernier, qui à travers sa fondation philanthropique, en a fait don au château de Versailles. Cette donation n’est pas la première de la fondation Edmond J Safra, elle a précédemment donné au Louvre deux terrines et leurs présentoirs en argent massif exécutés par l’orfèvre Balzac et provenant du célèbre service Penthièvre-Orléans ainsi que des aquarelles et un manuscrit.

 

expertise bronze laque valuation appraisal

 

La petite histoire

 

Cette donation ne se fit pas sans déboire. Annoncée dès 2009-2010, les services des biens culturels italiens refusèrent d’accorder une autorisation de sortie de leur territoire à la commode qu’ils considéraient comme trésor national alors qu’elle ne présente aucun caractère patrimonial au sens propre pour l’Italie. Elle ne fut pas exécutée par un artiste italien, ni pour une résidence italienne et était arrivée dans la péninsule que tardivement, vers 1960. Il fallut l’intervention de conservateurs et beaucoup de diplomatie pour que notre meuble puisse rejoindre les collections publiques françaises après plus de 3 ans de négociations.

 

Gageons que la qualité de cette commode donne un nouvel élan pour la restauration de certaines salles du château de Versailles et qu’elle suscitera d’autres donations chez de grands collectionneurs.

 

Images : Chateau de Versailles, ©Didier-Saulnier