+33 1 76 63 32 43
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

La collection YSL- Bergé : La vente du Siècle.


Rubrique Expertise et estimation, Collections

 

Deux hommes au goût reconnu, une collection d’œuvres et d’objets d’art uniques, cinq ventes aux enchères « évènement », un total de 373,9 millions d’euros, des centaines de records mondiaux… Celle que tous nommaient La vente du Siècle semble bien avoir tenu ses promesses…

Collection YSL-Bergé : Trois jours pour la vente du Siècle.

Le premier jour de vente consacré à l'art impressionniste et moderne de la collection, a enregistré un montant total de 206 millions d'euros de chiffre d'affaires (frais d’achat inclus). La vente est devenu d'emblée la plus importante vente aux enchères jamais réalisée par une collection privée au niveau mondial. Le précédent record était détenu par la vente de la collection d’œuvres impressionnistes et modernes de Victor et Sally Ganz, par Christie’s New-York en 1997, pour un montant de 163 millions d’Euros.

Le deuxième jour de vente consacré aux tableaux et dessins anciens, à l’orfèvrerie, miniatures, objets de vertus et arts décoratif du XXème siècle est venu confirmer les résultats de la veille pour un total vendu de 101 210 175 euros soit un total cumulé de 307 425 000 euros.

Le dernier jour consacré aux sculptures, meubles, objets d’art, arts d’Asie, et archéologie, a fini de consacrer le succès de l’événement : les deux ventes organisées le mercredi 25 février ont réalisé une recette totale total de 70 millions d’euros.

Trois jours de vente exceptionnelle pour un total final de 373,9 millions € (frais d’achat inclus).

A titre de comparaison, le produit de l’ensemble des ventes aux enchères de Drouot pour l’année 2008 a été de 411 millions d’euros.

Art Impressionniste et Moderne : Records mondiaux et artistes « secondaires ».

Parmi les 61 lots proposés à la vente, 25 ont été adjugés plus d’un million d’euros. 70% des acheteurs étaient européens contre 30 % d’origine américaine.

Sept records mondiaux ont été enregistrés. Nous pouvons notamment noter les résultats suivants (frais d’achat inclus) :
- 4 993 000 € : Le désespoir de Pierrot, huile sur toile de 1892 du peintre belge James Ensor (1860-1949).
- 29 185 000 € : Madame L.R., sculpture en chêne du sculpteur roumain : Constantin Brancusi (1876-1957), exécutée vers 1914-17.
- 8 913 000 € : Belle haleine – Eau de voilette par l’artiste dadaïste Marcel Duchamp (1887-1968), œuvre de 1921 réalisée avec le concours de Man Ray (1890-1976).
- 21 569 000 € : Une Composition réalisée en 1922 par le plus influent artiste abstrait du XXème. siècle : Piet Mondrian (1872-1944).

La plus importante enchère a été réalisée par une huile sur toile de 1911 du peintre Henri Matisse (1869-1954) intitulée : Les Coucous, tapis bleu et rose. Estimée 12 à 18 millions d’euros, son prix s’est envolé pour atteindre 35 905 000 d’euros.



HENRI MATISSE (1869-1954), Les coucous, tapis bleu et rose, Huile sur toile, Signée et datée ‘Henri-Matisse 1911’ (en bas à droite), 81 x 65.2 cm. Christie’s images LTD.2008.

Nous pouvons établir quelques points communs entre les œuvres dont les ventes ont battu des records mondiaux :
- Elles ont été réalisées par des artistes considérés comme majeur dans l’art du XXème. siècle.
- Elles sont pour l’essentiel des œuvres « charnières » dans la production de l’artiste.
- Elles possèdent toutes un pedigree exceptionnel: illustres propriétaires, achat en galeries reconnues ...
- Elles bénéficient toutes d’une remarquable provenance: YSL-Bergé.

L’œuvre à l'estimation la plus élevée de la collection: 25 à 30 millions d'euros: Instruments de musique sur un guéridon, une huile et sable sur toile de Pablo Picasso (1881-1973), peinte en 1914-1915, n’a pas été vendue. Elle rejoindra la collection de la Fondation YSL-Bergé. Cette œuvre a suscité des enchères jusqu’à 21 millions d’euros mais n’a pas atteint le prix de réserve fixé par M. Pierre Bergé autour de 25 millions d’euros.

Tout n’a pas été détaillé dans les médias et le succès d’un rat ou d’un…a pu cacher d’autres très beaux résultats comme :
- Les records atteints pour des œuvres réalisées par des artistes considérés comme secondaires pour l’histoire de l’art comme la composition peinte vers 1930 par Luis Fernandez (1900-1973) adjugée 73 000 € soit 7 fois son estimation basse.
- les 11 millions d'euros dépensés par le Centre Georges Pompidou pour une peinture de Giorgio de Chirico.
- les 480 000 € investis par le Musée d’Orsay, pour l'acquisition d’une peinture d’Ensor.

Tableaux et dessins anciens et du 19ème. Siècle : Succès en demi-teinte.

Les deux résultats les plus importants (frais inclus) réalisés lors de la vente des peintures et dessins anciens de la collection YSL- Bergé sont :
- 9 025 000 € pour le Portrait d’Alfred et Elisabeth Dedreux, huile sur toile peinte vers 1818 par le romantique français Théodore Géricault (1791-1824).



THÉODORE GÉRICAULT (1791-1824), Portrait d’Alfred et d’Elisabeth de Dreux, Huile sur toile, 99,2 x 79,4 cm, Exécutée en 1816 – 1817, Estimation: 4.000.000-6.000.000 €, Christie’s images LTD.2008.

-3 537 000 € pour un portrait d’homme tenant un livre, une huile sur toile du peintre flamand Frans Hals (1580/85-1666) vendue, plus de 4 fois son estimation basse.

Malgré 5 enchères millionnaires, le succès de cette seconde vente "tableaux et dessins anciens" doit être fortement modéré par son fort taux d’invendus ex : œuvres académiques de Géricault. Ces invendus pourraient s’expliquer par :
- Les estimations trop importantes données par les experts de la vente à des œuvres secondaires d’un artiste majeur.
- L’état de conservation moyen constaté sur pièce par certains experts conseil indépendants.

Le dessin ancien qui avait été longtemps boudé des amateurs de peintures est depuis une dizaine d’années fortement reconsidéré par les collectionneurs.

Un dessin de Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) d’une très grande fraicheur, daté de 1819 représentant : André-Benoît Barreau, dit Taurel a été adjugé 913 000 €, établissant ainsi un nouveau record mondial pour un dessin de l’artiste.

La tapisserie de Sir Edward Coley Burne-Jones (1833-1898), exécutée en 1904 : L’adoration des Mages, lot 93 du catalogue, avait été retiré de la vente, pour être offerte par M. Pierre Bergé au Musée d’Orsay, une très bonne nouvelle pour les collections publiques françaises.

Orfèvrerie, Miniatures et objets de vertu : Record sans précédent pour l’orfèvrerie et les objets montés.

Les objets d’art ancien ont surpris. Les media n’en n’ont pas vraiment parlé car une enchère à 150 000 € peut ne pas présenter d’intérêt par rapport à celle à 15 Millions d’euros. C’est pourtant dans cette catégorie d’œuvres où la rareté et la qualité étaient au rendez-vous, que les estimations ont le plus souvent été multipliées par 5.

Les tabatières ont fait un tabac. Une tabatière parisienne en or, datée de 1734-35, réalisée par le maître orfèvre Daniel Govaers, lot 115, a été adjugée 361 000 € (frais inclus), soit plus de 8 fois son estimation basse.

Le Musée du Louvre a acquis une boîte ornée d'un portrait de Louis XIV du miniaturiste Jean I Petitot (1607-1691) et sertie de diamants taillés, pour 400 000 euros, soit 100 000 euros de plus que son estimation haute.

Les différents objets d’art d’orfèvrerie allemande et austro-hongroise de la fin du XVIème. Siècle et de la première moitié du XVIIème. siècle, très présents dans la collection de nos deux esthètes, ont atteints des résultats sans précédents. En voici quelques exemples :
- 781 000 € (frais inclus) réalisé par une sphère armillaire supportée par une figure du dieu Chronos en argent et vermeil par Jakob Mannlinch, Troppau (Opava), vers 1630.
- Il fallait investir 100 000 € à 300 000 € pour acquérir un animal (Hauteur généralement comprise entre 15 et 20 cm) : lion, autruche, cygne, lévrier, cheval, licorne,… réalisé en vermeil par un maître-orfèvre allemand avec une grande dextérité technique.
- Les 150 000 € à 800 000 € réalisés par les coupes couvertes allemandes en vermeil, dont beaucoup avaient été acquises ces 10 dernières années par M. Saint-Laurent et M. Bergé auprès de la galerie J. Kugel à Paris. Cette galerie a profité de la vente de la collection pour faire de nouveau l’acquisition des pièces les plus exceptionnelles.

Art Décoratif du XXème. : Eileen Gray, l’incontournable.

La vente d'arts décoratifs du XXe siècle est devenue la première vente au monde de cette spécialité à atteindre 59,1 millions d'euros.

Parmi les 12 records historiques de la vente, les meubles et objets d’art de deux femmes majeures de l’histoire des arts décoratifs du XXème. siècle. : la moderne Eileen Gray (1878-1976) et la contemporaine Claude Lalanne (née en 1924) se sont distingués.

Un meuble de Madame Gray est devenu mardi dernier le deuxième plus important meuble jamais vendu aux enchères : Meuble icône de l’art moderne, le fauteuil aux Dragons, réalisé vers 1917-1919 qui faisait partie à l’origine de la collection de Suzanne Talbot, a été acquis 21 905 000 € soit 10 fois son estimation basse. Le fauteuil a été acquis par les galeristes parisiens: Robert et Cheska Vallois.



Eileen Gray, Fauteuil aux Dragons, Christie’s images LTD.2008.

L’ensemble des quinze miroirs aux branchages réalisé entre 1974 et 1985 pour le « salon aux miroirs » de l’appartement de la rue de Babylone d’YSL et de Pierre Bergé, par Claude Lalanne s’est vendu 1 857 000 € (frais d’achat inclus), établissant ainsi un record mondial pour l’artiste.



CLAUDE LALANNE (Née en 1925), Ensemble de quinze miroirs aux branchages, 1974-1985,Christie’s images LTD.2008.

Les meubles-sculpture de son mari : François Xavier Lalanne (1927-2008) réalisés sur commande pour différentes pièces et jardin des deux collectionneurs se sont très bien vendus. Le bar YSL, pièce unique datant de 1965, a été adjugé 2 753 000 € (frais inclus) sur une estimation de départ de 200-300 000 Euros.

La forte valeur décorative et la prestigieuse provenance des minéraux : quartz fumé, pyrites, cristal de roche… ont « emballé » leurs prix, certains se vendant jusqu’à 30 000€.

Les meubles et objets d’Art déco se sont globalement biens vendus . Les collectionneurs avisés et conseillés, ont su distinguer les pièces rares et uniques et les éditions à plusieurs dizaines d’exemplaires.

Sculptures, objets d’art, Art d’Asie, Archéologie et Mobilier : La sculpture ancienne à l’honneur.

Avec un chiffre d’affaire supérieur à 24 Millions d’Euros, la première vente du dernier jour a multiplié par trois ses estimations basses confirmant ainsi la très bonne remontée du marché de la sculpture ancienne, et des objets d’art d’exception de la Renaissance et du XVIIème. siècle.

Estimé 100 à 200 000 €, une sculpture en bronze du troisième quart du XVIème. Siècle, Tête en bronze représentant Janus, (lot 486) a crée la surprise. La galerie Kugel l’a acquise pour 2 025 000 € (frais inclus). Il est vrai que l’estimation semblait basse pour une œuvre autant inhabituel, peut-être fondue par un proche du Primatice (1504-1570), la double tête de Janus illustrait en tout cas à la perfection la complémentarité d’YSL et de Pierre Bergé.

Un groupe en bronze représentant l’enlèvement d’une Sabine d’après une œuvre de Giambologna (1529-1608) (Lot 567) a été adjugé à un collectionneur 520 000€ soit 625 000 € frais de vente compris. Fait intéressant : L’amateur a réalisé son achat en utilisant le service d’enchères par internet Christie’s Live.

Parmi les belles enchères et les 5 records historiques de cette vente, nous noterons plus particulièrement les :
- 529 000 € (frais inclus) réalisé par un pot à bouquet en cristal de roche, vermeil et rubis d’origine milanaise de la fin du XVIème ou du début du XVIIème. siècle, d’une hauteur de 16,2cm. Ce lot N°498 a multiplié par 5 son estimation basse.



Pot à Bouquet en cristal de roche, Milan fin du XVIIe siècle début du XVIIIe siècle, la monture en vermeil est sertie de vingt quatre rubis, Hauteur : 16,2 cm, Christie’s images LTD.2008.

- 457 000 € (frais inclus) atteint par une tour en ivoire sculpté à compartiments de 57 cm de hauteur, datée de 1657 dans son coffret de cuir pressé.
- 10 000 € à 400 000 € étaient nécessaires pour acquérir un objet en émail peint polychrome de Limoges ou de Venise, réalisé au XVIème siècle. Certaines pièces les moins rares dans leur forme ou dans leur thème ont été ravalées. Le Musée de la Renaissance d’Ecouen a préempté certains lots.
La dernière vente consacrée à l’archéologie, aux arts d’Asie et au mobilier ancien a réalisé un produit total de 42,8 millions d’Euros.

Les deux rares sculptures chinoises, fortement « politisées » la semaine précédent la vente, n’ont pas déçus. Les têtes de rat et de lapin en bronze, réalisées pour la fontaine zodiacale du palais d’été de l’empereur Qianlong, et datant du XVIIIème. siècle ont trouvées chacune acquéreur à 14 millions d’Euros, soit 15,8 millions d’Euros avec les frais. Le problème est qu'une semaine après leur vente, l'acquéreur : un collectionneur chinois, Cai Mingchao, refuserait de payer. Affaire à suivre...



Tête de lapin en bronze, provenant de la fontaine zodiacale du palais d’été de l’empereur Qianlong, Chine, Dynastie Qing, époque Qianlong (1736-1795), Hauteur : 46,5 cm; Longueur : 35 cm, Christie’s images LTD.2008.

Des œuvres d’exception se sont démarquées lors de cette dernière vente, nous noterons les :
- 1,3 millions d’euros atteints par une sculpture en marbre d’un torse d’athlète du Ier-IIeme. Siècle après J.C.
- 961 000 € par une tapisserie des Gobelins d’époque Louis XIV représentant Le Roi porté par deux Maures (Hauteur:373cm), estimée au départ entre 100 000 et 150 000 €.


La vente de la collection Yves-Saint Laurent - Pierre Bergé, réalisée par Christie’s en association avec l’étude Pierre Bergé et Associés, a mérité son surnom de Vente du Siècle.
Les œuvres d’art d’exception ayant atteint des sommets lors de la vente présentaient toutes d’indéniables qualités pour l’histoire de l'art.
L’intégralité du produit de cette vente est destinée au financement de la fondation YSL-Pierre Bergé et à la création d’une nouvelle fondation consacrée à la recherche scientifique et à la lutte contre le Sida.
Félicitations à la maison de ventes Christie's, qui a su orchestrer la vente d'une main de maître.



Les experts conseil en oeuvres d'art d'Authenticité sont à votre disposition pour l'estimation en ligne et l' expertise de vos objets d'art. Ils vous conseillent et vous accompagnent dans la vente et l'achat de vos œuvres d'art : conseil.