+33 1 40 26 05 46
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

L'art de la Micromosaïque


Rubrique Collections, Meubles et objets d'art

On désigne par le terme « micro-mosaïque » une mosaïque dont les fragments d’émail coloré (smalti filati), constituant son décor, sont de très petites dimensions. C’est un véritable travail d’orfèvre, où s’illustrent de grands maîtres tels Giacomo Raffaelli dès la fin du XVIIIe siècle.

Un travail minutieux

Pour les fixer sur le support encollé, le mosaïste doit utiliser des pincettes. À peine plus épais qu’un cheveu, ces smalti filati peuvent être plus de 800 au cm2 ! Plus leur nombre sera important, plus l’objet sera de qualité. C’est à Rome qu’est née la micromosaïque. La technique initiale veut qu’après l’assemblage et le collage, la surface soit cirée et polie à la différence des micromosaïques produites à Venise.


Les deux plaques en micromosaïque, signées du mosaïste : Luigi Tarantoni, se sont vendues plus de 100 000 €. Les enchères ont salué la rareté de leur sujet : paysans italiens, et l'importance de leur dimension. (Vente Sotheby's New-York, 20 avril 2009, lot 57)

Rome, capitale de la micromosaïque

La micromosaïque connait son âge d’or de la fin du XVIIIe. au début du XXe. siècle. La première exposition de cet art en réduction, a été organisée dans les ateliers de Giacomo Raffaelli (1753-1836) à Rome en 1775. En 1820, on comptera dans la ville plus de 20 ateliers. C’est Rome qui donne le ton. A sa suite des ateliers se créent dans les principales villes d’Italie, en France, en Russie et en Suisse.

De riches parures

Les objets sur lesquels se trouvent ces chefs-d’œuvre de miniaturisation sont très variés.
On trouve les micromosaïques sur des plaques qui, dans leur forme et leur format peuvent faire penser à des peintures. Ces plaques parfois très petites, peuvent être montées sur des boites (souvent boites à priser), des bijoux (broche, bouton, boucles d’oreilles, colliers), des vases, des pendules mais aussi sur le plateau supérieur de tables.


Evaluation micromosaique

Vue du Colisée, cette plaque nous présente l'un des thèmes préférés des mosaïstes romains : Les vues sur les plus prestigieux monuments de la Rome Antique. (Vente Sotheby's New-York, 20 avril 2009, Lot 54)

« La vera pittura per eternita »

Ces « peintures pour l’éternité » reproduisent souvent des peintures ou gravures célèbres. Elles ont pour sujet de prédilection les monuments de la Rome Antique, la basilique Saint-Pierre, les peintures de grands maitres italiens ou français. À coté de ces sujets classiques marqués par un fort gout pour l’Antiquité, se trouvent des sujets naturalistes. On trouve des micro-mosaïques représentant des chiens, des pigeons, des bouquets de fleurs. Les sujets les plus rares représentent des personnages, des paysans italiens ou des portraits de personnalités célèbres comme le portrait de Napoléon Ier réalisé par François Bellini (1772-1862), conservé au château de Malmaison.


Tabatière rectangulaire dont le couvercle est orné d'une micromosaïque représentant un chat et chien combattant d'après un tableau de Peter Wenceslaus (1742-1839). Le mosaïste Giacchino Barberi (1783-1857) se spécialisa dans ce type de sujet au cours de la première moitié du XIXe.(Vente Beaussant Lefèvre, 25 juin 2009, Lot 253)

Une clientèle prestigieuse

Les micromosaïques peuvent être achetées à Rome par de riches voyageurs dans de luxueuses boutiques installées Piazza di Spagna. Elles constituent alors un souvenir de voyage de premier ordre. Il est ainsi facile de rapporter chez soi une part d’Eternité.
Mais, le plus souvent, les plaques de micromosaïque sont exportées. Les bijoutiers-orfèvres et ébénistes des pays destinataires les montent sur leur propre production.


Ce fermoir de bracelet, datant du XIXe., est orné d'un médaillon en micromosaïque. Son sujet reprend celui d'une oeuvre célèbre : la "mosaïque des colombes" conservée au musée du Capitole à Rome. (Vente Rossini, Paris, 9 avril 2009, lot 15)

Les clients sont prestigieux. Membres des grandes cours et de l’aristocratie européenne, on y trouve le duc de Norfolk, Henry Howard, les Rothschild, les Tsars de Russie. Les anglo-saxons se passionnent au XIXe. pour cette forme artistique et constituent de nombreuses collections.

Aujourd’hui pour découvrir les deux plus importantes collections de micro-mosaïques conservées dans le Monde, vous devrez vous rendre à Londres, au Victoria and Albert Museum, pour y voir la collection Gilbert, ou vous rendre à Saint-Pétersbourg et visiter le musée de l’Ermitage.

Le marché de la micromosaïque est un marché soutenu. Le prix moyen est compris entre 2500 € et 5000 €. Une micromosaïque de qualité s’est négociée près de 100 000 € cette année.



L’art de la micromosaïque est aujourd’hui remis au goût du jour. L’artiste américaine, Laura Hiserote a dernièrement réussi un coup de maître : dans une broche circulaire de 2,1 cm de diamètre, le motif d’une fleur de pavot a été réalisée à l’aide de près de 4040 smalti filati. Un nouveau record à battre…



Laurent Hache, expert en meubles et objets d'art



Vendre : Dans le cadre de ses différentes missions de courtage, Authenticité, premier cabinet européen d'experts conseil en oeuvres d'art, recherche les plaques en micromosaïque signées des mosaïstes romains, napolitains et russes suivants :
Aguatti, Barberi, Barzotti, Belloni, Boschetti, Calendrelli, Cassio, Castellini, Ciuli, De Poletti, De Vecchis, Gallandt, Lamonosov, Luchini, Lucietto, Moglia, Morelli, Don Pellicea da Tortona, Podio, Poggiolo, Puglieschi, Raffaelli, Rinaldo, Roccheggiani, Rossi, Scalabrino,Simonetti, Tarantoni, Testa, Verdejo, Wekler, Zuccato.

Nous contacter : contact@authenticite.fr

Les experts conseil en oeuvres d'art d'Authenticité sont à votre disposition pour l' expertise et l'estimation en ligne de vos objets de collection. Ils vous accompagnent dans la vente et l'achat de vos œuvres d'art : courtage.