+33 1 40 26 05 46
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

De l'argenterie de la famille impériale en vente.


Rubrique Bijoux et montres de collection, Expertise et estimation

 Dimanche 1er décembre, à Saint-Cloud, maitre Guillaume Le Floc’h vend aux enchères des bijoux, montres, des carrés Hermès et de nombreux lots d’orfèvrerie.

Intéressons-nous au lot 129, une paire de cloches de table et un réchaud, mis en vente par l'un de nos clients suite à une demande d'estimation gratuite en ligne.

 

Descriptif

 

Notre paire de cloches de forme polylobées, à sujet cynégétique, est surmontée d’un canard pour l’une et d’un faisan pour la seconde, tous deux reposant sur une terrasse feuillagée.

 

Le réchaud repose sur quatre pieds cambrés se terminant par un enroulement et présentant une coquille feuillagée à l’épaulement et comporte deux anses à décor de feuilles de lauriers et ajoncs.

 

Les trois pièces d’argenterie présentent sur la panse les armoiries impérial de la famille Bonaparte dans lesquelles l’aigle impérial a été remplacé par le monogramme SP entrelacés.

 

L’ensemble a été exécuté en métal argenté par la maison Christofle et porte le poinçon du maitre orfèvre Charles Christofle et Cie.

 

christofle argent silver napoleon imperial valuation estimation expertise vente auction

 

Provenance

 

Ces trois pièces sont similaires au service en argent livré par Christofle à l’empereur Napoléon III au début de son règne. Il semble que des copies des différents services exécutés pour l’empereur furent réalisées en métal argenté pour la famille impérial.

 

Une cloche en métal argenté également de la maison Christofle fut vendue le 1er décembre 2003 par maitre Coutau-Begarie lot 226. Cette cloche comportait les mêmes armoiries que notre paire de cloches et notre réchaud.

 

L’étude de la généalogie de la maison Bonaparte nous incite à attribuer le monogramme SP à Suzanne May (1812-1861) belle fille du roi Jérôme et épouse de Jérôme Bonaparte-Patterson (1805-1870) issu du 1er mariage du frère de l’empereur Napoléon avec une américaine Elisabeth Patterson. Il semble que Suzanne May ait utilisé le patronyme de sa belle-mère.

Lors de son ascension au trône, Napoléon III réintègre son cousin germain ainsi que ses deux enfants dans la famille impériale et ces derniers sont accueillis à Paris en 1854. Jérôme Bonaparte-Patterson décède aux Etats-Unis en 1870.

 

Par conséquent, notre ensemble d’argenterie peut être daté entre 1854 et 1861.

 

La maison Christofle

 

C’est en 1830, que Charles Christofle fonde la maison Christofle. Par le rachat de nombreux brevets, la maison Christofle se spécialise dans le métal argenté au point que son nom devient synonyme de ce dernier.

 

Charles Christofle devient fournisseur de Napoléon III dès 1851 puis de l’ensemble des cours impériales et royales tant en Europe que au Mexique par exemple. La maison Christofle perpétue cette tradition en étant aujourd’hui le fournisseur de l’Elysée.

 

Estimé entre 1000 et 1200 euros, gageons que notre ensemble d’argenterie créera la surprise en séduisant les amateurs de chasse et les passionnés de l’Empire.

 

 

Informations :

Vente : dimanche 1er décembre à 14h30

Exposition : les 29 et 30 novembre de 11h à 18h et le matin de la vente de 11h à 12h

Lieu : 3 boulevard de la République, 92 210 Saint-Cloud

Catalogue : www.authenticite.fr/pdf/lefloch_01122013.pdf





Images : © SVV Le Floc’h