Authenticité

+44 796 722 3146
Contact us
About us
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Request an online valuation
and appraisal:
 
Title:
Miss.    Mrs.    M.
Describe your item:
Object Dimensions (in cm):
Height:    Width:    Depth: 
 
Send digital photos:
(Format .Zip, .Jpg, .Gif, .Pdf ... and less than 4 MB per file weight.)
A general front picture*:
A photo of the back or below:
A signature or detail:
 
If you have any difficulties when sending us your images, you may send it directly on contact@authenticite.co.uk
 
 I want to receive the weekly newsletter of the experts
 
*Required
 
 
This information is intended only for Authenticite Partnership. No personal information is collected without your knowledge or sold to third parties. You have a right to access, modify, rectify and delete all data that concerns you (law "and Freedoms" of January 6, 1978).
Authenticite is the first European group of fine art experts specialized in antique furniture, art, sculptures, paintings, drawings, jewellery, antique, modern and contemporary objects.

Our teams in London and Paris are available to meet your needs whether you want to buy, sell or know the value of your works of art.

News releases

New record for a blue diamand


Column Fine Jewelry, luxury watches, Appraisal and valuation

Last week, a diamond known as the Wittelsbach became the most expensive gem ever sold at auction. Sold € 18.70 million by Christie's London to the famous London jeweler, Laurence Graff, the Wittelsbach diamond is an exception in many ways ...

Un diamant bleu intense.

Les diamants sont normalement incolores. Mais, exceptionnellement, ils peuvent être colorés par des inclusions naturelles en gris, jaune, vert, rose, brun, noir et beaucoup plus rarement bleu ou rouge.

Les diamants bleus sont parmi les moins nombreux dans la nature et constituent donc l’une des pierres les plus précieuses.

Le Wittelsbach possède une couleur d’un bleu-gris intense. Son indice de pureté est VS2 type IIb, ce qui signifie qu’il possède de très petites inclusions difficilement visibles à la loupe 10 X. Le type IIb ne concerne que 0,1% des diamants existants.

Intact depuis le XVIIème. siècle.

Les pierres précieuses anciennes ont souvent été retaillées. Transmises de génération en génération, les pierres ont été adaptées aux nouvelles modes et aux nouveaux bijoux de leurs propriétaires successifs.

Le diamant bleu Wittelsbach, extrait des mines de Kullur dans le sud de l’Inde, a conservé la taille en brillant à 82 facettes, qu’il possédait au XVIIème. siècle, ce qui est très rare.

Troisième plus gros diamant bleu connu au monde.

Le poids du Wittelsbach est exceptionnel. Il pèse 35,56 carats* et est le 3ème plus gros diamant bleu connu dans le monde après le Hope (45,52 carats) et le Tereschenko (42,92 carats).

Les diamants bleus sont beaucoup plus petits que les autres diamants.

Le plus gros diamant incolore connu est le Cullinan I avec 530,20 carats, le plus gros diamant jaune connu est le Golden Jubilee avec 545,67 carats.



Un diamant historique.

Le Wittelsbach est un diamant royal. Son histoire remonte au milieu du XVIIème. siècle.

Il est offert en 1666 par le roi Philippe IV d’Espagne à sa fille Marguerite-Thérèse à l’occasion de son mariage avec l’empereur germanique Léopold Ier de Habsbourg.

En 1722, le diamant bleu : Der blaue Wittelsbacher, entre dans les collections de la couronne royale de Bavière à l’occasion d’un nouveau mariage, celui de l’archiduchesse Marie-Amélie d’Autriche avec le prince héritier de Bavière, Charles-Albert Wittelsbach.

Il devient la propriété des différents souverains de la famille Wittelsbach jusqu’en 1931 et est monté en bijoux soit dans l’insigne de la toison d’or, soit au centre de la couronne royale bavaroise.

Les collections de bijoux et de pierres précieuses de la famille sont dispersés suite à l’abdication du roi Louis III de Bavière de 1918 à 1931.

De 1932 à 1964, le Wittelsbach devient la propriété de différents négociants en diamant : Remi Goldmuntz puis de Joseph Komkommer en 1962.

Acquis en 1964, par le millardaire allemand Helmut Horten, il est offert en 1966 à son épouse Heidi. Il semblerait que ce soit elle qui mette aujourd'hui en vente le diamant.

Un record historique.

Le Wittelsbach a été présenté sous le numéro 212 de la vente aux enchères organisée par Christie’s Londres, le 10 décembre dernier.

Estimé 12,30 M €, il a été acheté 18,70 M € par le bijoutier et négociant en diamant londonien surnommé « The king of Diamonds » : Laurence Graff (Voir : http://www.graffdiamonds.com) qui l’a remporté face au russe basé à New-York, Aleks Paul d’Essex Global Trading.



Ce résultat de vente pour une pierre précieuse est unique. Le précédent record était détenu par un diamant incolore en forme de poire de 100,1 carats, « Star of the Season », vendu par Sotheby’s Genève en 1995, pour 16,5 M $.




*A propos de carat

Le carat est l’unité de masse pour les diamants et les pierres précieuses. Le mot carat vient du grec kération, via l'arabe qirat et l'italien carato. Il tient son nom de la fève d'un arbre originaire des régions méditerranéennes, la fève de caroubier qui fut utilisée depuis l'Antiquité comme contrepoids dans les balances. Les fèves de caroubier ont la particularité d'avoir toutes un poids de 0,20 grammes qui correspond aujourd'hui à celui du carat métrique.



Feel free to contact our fine art specialists if you want to appraise your works of art. We also assist you in the selling of your works of art : consultancy.

Illustrations : © Christie’s.