+33 1 76 63 32 43
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

La manufacture de porcelaine de Nast.


Rubrique Céramique et verrerie

Nast, ce nom évoque une manufacture de porcelaine installée à Paris du début du XIXème siècle et plus particulièrement à l’époque Empire. Sa production se confond parfois avec celle des nombreuses autres manufactures parisiennes.

Jean-Népomucène-Hermann Nast né le 13 mai 1754 à Radwesbourg en Autriche et arrive à Paris en 1778. Après des débuts difficiles, il entre à la manufacture de porcelaine de Vincennes aux cotés d’Antoine Hannong qui travaille à la mise au point de la porcelaine dure. Cette dernière se différencie de la pâte tendre utilisée notamment à Sèvres par l’emploi de kaolin.
En 1780, Nast suit Hannong, qui crée une manufacture faubourg Saint-Denis sous la protection du Comte d’Artois, et en dirige l’atelier.

En 1782, Nast crée, à son tour, sa propre manufacture de porcelaine rue Popincourt. Malgré l’étroitesse de ses locaux, son succès apparaît rapide et il refuse plusieurs offres d’association de la part de ses confrères ainsi que de l’ambassadeur d’Espagne.
Ses affaires semblent florissantes et sa production renommée puisqu’en 1784, il déménage dans des locaux plus vastes, qu’il achète en 1791, rue des Amandiers Popincourt.
L’épisode révolutionnaire de 1792 à 1795 sera particulièrement difficile. Nast parvint in extremis à maintenir sa manufacture en vie notamment en contractant des emprunts pour garder ses ouvriers.



Pot à lait signé Nast à Paris, circa 1800. Collection Olivier Bauermeister Antiquités, www.bauermeister.ch.

A partir de 1811, Nast s’associe à ses deux fils, Henri Jean et François Jean qui ensemble poursuivent l’œuvre de leur père après sa mort en 1817 sous la raison sociale « Nast frères ».
Leur association prend fin en 1831 et François Henri prend seul les commandes de la manufacture jusqu’en 1836 année de fermeture de la maison Nast.

Le style Nast.

La porcelaine de Nast se caractérise par la qualité exceptionnelle de se pâte qui allie blancheur et dureté.

Ses débuts se caractérisent par une production de vaisselles de qualité à bas coût.

En 1796, il obtient une première distinction à l’Exposition des Produits de l’Industrie Française.

A partir de 1800, il devient le fournisseur de la nouvelle classe dirigeante et en 1806 obtient la médaille d’argent à l’Exposition des Produits de l’Industrie Française.

L’année 1810 marque une étape importante dans la vie de la manufacture. Nast met au point son décor à la molette. Ce procédé breveté consiste à utiliser une roue plus ou moins large, sculptée de feuilles d’eau ou de feuilles d’acanthe pour créer une bordure qui donne l’illusion de la ciselure. Il allie ce décor à l’emploi d’une belle et épaisse dorure.

Le tracé des bordures et les frises peintes en or sont en quelque sorte des marques de fabriques de la manufacture Nast.



Partie de service à fond or à décor à la molette. Il comprend notamment deux tasses cylindriques, deux tasses jasmin et deux tasses ovoïdes. Vente Doutrebande, 31 mars 2006, lot 127, adjugé 18 000 €.

Parmi les formes d’une grande pureté issues de la manufacture, il faut mentionner plusieurs types de tasses :
-les tasses ovoïdes à gorges rehaussées d’un large filet d’or.
-les tasses cylindriques ou jasmin reposant sur des pieds en griffes de lions ou en aigle à décor à la molette.
-les tasses hémisphériques sur pieds élevés reposant sur une soucoupe calotte apparaissent particulièrement légères par rapport aux deux modèles précédents.

Si Nast a basé son succès sur la blancheur de sa pâte il n’en utilisa pas moins les fonds colorés rouges, bleu, or bruni à l’effet, et vert de chrome dit vert empire, mis au point par Vauquelin dans le laboratoire de Nast. En particulier dans sa production d’assiettes peintes et de vases qui contribuèrent à sa réputation.

Cette même année, il obtient un second brevet pour la fabrication d’une pâte de porcelaine qu’il utilise pour des « bordures médaillons et figures en reliefs ». Cette technique lui permet d’exceller dans la réalisation de bustes inspires par son ami et collaborateur le sculpteur Augustin Pajou (1730- 1809). Il réalise également des vases à l’imitation de Wedgwood mêlant porcelaine en pâte dure et biscuit. Ces pièces se caractérisent par l’opposition entre le brillant de la porcelaine et la blancheur mate des ornements en biscuit ce qui est du meilleur effet.



Grande paire de bustes en biscuit représentant l’empereur Napoléon 1er et l’impératrice Marie-Louise, hauteur 50 cm, marqués Nast en creux. Vente Osenat, 25 juin 2006, lot 509, adjugée 55 000 €.

En 1816, Nast est au sommet de sa gloire et réalise un service à thé et à café pour le mariage de Ferdinand VII d’Espagne et d’Isabelle de Bragance aujourd’hui conservé au Musée Archéologique de Madrid.

Le passage de flambeau apparaît particulièrement réussi et lors de l’Exposition des Produits de l’Industrie Française de 1819 le roi Louis XVIII loue les qualités des frères Nast : « Je vois avec plaisir le talent passé de père en fils ; je vous engage à le cultiver »

Ils obtiennent une médaille d’or cette année ainsi que les années suivantes.

Les frères poursuivent l’œuvre de leur père et excellent notamment dans la réalisation de vases de grandes dimensions.

Contrairement à la majorité des porcelainiers parisiens Nast s’intéressa peu au décor peint sans pour autant l’abandonner. Il marque une prédilection pour les frises en or et les sujets de bordures en or ou en polychromie. Peut-être doit-on y voir la supériorité de la blancheur de la pâte de Nast ?

Les Marques.

Reproduction des différentes signatures que l’on rencontre sur des pièces issues de la manufacture Nast.






Photo, Collection Olivier Bauermeister Antiquités, www.bauermeister.ch


Ainsi, pendant un peu plus de cinquante ans la manufacture Nast excella dans la réalisation de pièces de porcelaine de luxe au meilleur coût.
La production est particulièrement originale en particulier par l’importance et la qualité de l’or employé pour le décor de ces pièces.

Aujourd’hui, les porcelaines de Nast demeurent recherchées des collectionneurs pour leur qualité et leur originalité.


Cédric Henon
Expert en meubles et objets d'art des XVII, XVIII et XIXème siècles

Les experts conseil en oeuvres d'art d'Authenticité sont à votre disposition pour l' Estimation en ligne et l' Expertise de vos objets d'art. Ils vous conseillent et vous accompagnent dans l'achat et la vente de vos œuvres d'art : Conseil.

Sucrier, en porcelaine de Paris, marque de la Manufacture de Nast, époque Empire. Vente Coutau-Begarie, 12 decembre 2004, lot 323, adjugé 300 €.