+33 1 76 63 32 43
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

La maison de Prusse vend le diamant de Marie de Médicis


Rubrique Bijoux et montres de collection, Expertise et estimation

Le 15 mai 2012, la maison de vente aux enchères Sotheby’s vendra, à Genève, un diamant royal, le Beau Sancy, témoin de quatre siècles d’histoire européenne. Cette exceptionnelle pierre précieuse pèse 34,98 carat et de taille poire double rose est estimé entre 2 et 4 millions de dollars. Une estimation particulièrement basse, souvenons nous qu’en décembre 2008, Christie’s adjugeait le diamant bleu Wittelsbach 16,7 millions d’euros.

Attardons nous sur l’histoire de ce bijou.

 

Le Beau Sancy est très certainement originaire des célèbres mines de diamant de Golconde dont sont issus trois autres pierres de première importance, connues des amateurs et bijoutiers, le Hope, le Régent et enfin le Koh-i-Noor.

 

Il apparaît pour la première fois à la fin du XVIème siècle, lorsqu’il est acquis à Constantinople par Nicolas de Harlay, Seigneur de Sancy (1546-1629). En 1604, Harlay vend la pierre à Henri IV pour 25 000 écus qui l’offre à son épouse Marie de Médicis, grande amatrice de bijoux et pierres précieuses. Il semble que le roi fut contraint d’acheter la pierre après que Harlay eut vendu le Sancy, diamant de 55,23 carats, aujourd’hui conservé au Louvre, au roi d’Angleterre Jacques 1er Stuart. En 1610, le diamant est au sommet de la couronne de Marie de Médicis lors de son sacre.

 

Exilée aux Pays-Bas et couverte de dettes, la reine est contrainte de vendre le joyau au Prince Frédéric-Henri d’Orange-Nassau (1584-1647) pour 80 000 florins en 1641. Il passe alors à son fils lors de son mariage avec la fille du roi d’Angleterre Marie Stuart. A la mort de son époux en 1650, elle regagne sa terre natale avec ses bijoux dont le Beau Sancy pour aider son frère à remonter sur le trône. En 1677, notre diamant rentre à nouveau dans les collections de la maison d’Orange-Nassau où il demeure jusqu’en 1702.


Tout juste couronné premier roi de Prusse, Fréderic 1er hérite de la pierre, après avoir renoncé au reste des bijoux. Le Beau Sancy devient la pierre la plus importante de par son poids et son histoire de la maison de Prusse. Il ne sortira plus des collections royales de Prusse. Les joyaux de la couronne de Prusse restèrent au palais du Kaiser à Berlin lors de l’exil aux Pays-Bas de l’empereur Guillaume II en 1918. Cachés derrière un mur durant la seconde guerre mondiale, ils seront rendus au prince héritier après la défaite allemande et transmis depuis au chef de famille.

 

Au cours des cinquante dernières années, le Beau Sancy ne fut exposé que quatre fois et chaque fois en Europe. Durant les prochaines semaines, il fera le tour du monde, pour être exposé aux yeux des acheteurs, de Hong Kong à New York en passant par Paris, Londres, Rome, Zurich et enfin Genève où il sera mis en vente.

 

L’actuel chef de la maison de Prusse, âgé de 35 ans, a décidé de vendre ce diamant dont la valeur historique est exceptionnelle.

Si les acheteurs tiennent compte de la qualité de la pierre ainsi que de son pédigrée, il est probable que le Beau Sancy s’inscrira parmi les pierres précieuses les plus chères du monde.


Cédric Henon

Expertise - Inventaire - Ventes aux enchères

 

Expositions publiques:

 

Hong Kong 30 mars - 2 avril 2012

New York 14-16 avril 2012

Rome 19 avril 2012

Paris 24-25 avril 2012

London 27 avril et 29-1er mai 2012

Zurich 2-3 mai 2012

Genève 11-15 mai 2012


Faire expertiser, acheter ou vendre ? : les experts conseil en œuvres d'art du cabinet européen Authenticité sont à votre disposition pour estimer en ligne ou expertiser sur rendez-vous vos bijoux, meubles, tableaux et sculptures. Ils vous accompagnent également pour les vendre dans les meilleures conditions.

 

Illustration : ©Sotheby's