+33 1 76 63 32 43
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

Jean-Michel Frank (1895-1941), le "maître" décorateur des années 30


Rubrique Art moderne, contemporain et design, Meubles et objets d'art

Jean-Michel Frank fait partie des plus grands décorateurs de la première moitié du XXe siècle. Personnage incontournable grâce à son style qualifié de « luxe pauvre », il connaît encore aujourd'hui le succès, comme à la « vente du siècle » Saint Laurent-Bergé, où ses meubles ont remporté tous les records.

Né en 1895 à Paris, Jean-Michel Frank est le fils d’une famille juive allemande aisée installée en France depuis 1880. La première guerre mondiale plonge la famille dans le drame. En 1915, il perd ses deux frères tués au front, inquiet de sa condition, son père se suicide. En 1919, sa mère meurt internée et il se trouve alors en possession d’une petite fortune qui lui facilite son entrée dans la vie parisienne.
Jean-Michel Frank voyage dans le monde entier et fréquente la société artistique et mondaine de l’époque.
Il commence ses premiers chantiers et se fait définitivement connaître dans les années 1930 où il impose son style innovant et élégant.
Frank deviendra très rapidement une figure mythique parisienne des arts décoratifs.
Hanté cependant par le désespoir de sa condition d’artiste juif allemand réfugié, Jean-Michel Frank met fin à ses jours en 1941 du haut d’un building de New-York.

Jean-Michel Frank, ou l’élégance d’un moment.

« Le moment Jean-Michel Frank » commence lorsque ce dernier s’associe, en 1930, avec l’ancien collaborateur de Groult et de Rulhmann : Adolphe Chanaux.
Cette nouvelle coopération repose sur quatre données essentielles :
perfection- espace-forme- matière, données desquelles naîtront le mystère et l’élégance d’une ligne : « la ligne Jean -Michel Frank ». Innovateurs des traitements de matières – chêne naturel ou sablé, travaillé à la gouge, à l’herminette, chêne cérusé – Frank et Chanaux n’hésitent pas à travailler l’ébène de macassar, le palissandre violacé de Rio, l’acajou , le sapin, le poirier noirci, le parchemin, le galuchat, le mica, le gypse, le paille, le rotin et tout simplement le plâtre doré ou brut.


Cabinet en marqueterie de paille à motif d'éventail, vers 1925. Vente collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. Christie's et Bergé et associés. Adjugé 229 000 € frais compris. Achat du commerce parisien.

Artistes et décorateurs à part entière, Frank et Chanaux conçoivent la décoration d’un espace intérieur dans la qualité des matières utilisées, le raffinement et la simplicité du détail.

Une grande créativité de formes.

À partir de ce moment vient s’ajouter aux ateliers Frank et Chanaux situés à la Ruche, rue de Montauban, la collaboration des selleries Hermès pour le cuir ; les rideaux, tapisseries et tapis, dessinés pour la plupart par Christian Bérard, sont créés exclusivement pour Jean-Michel Frank.


Fauteuil confortable en cuir gainé par Hermès, pieds tronconiques en chêne, vers 1930. Collection Hermès.

Contribuant à cette entreprise de décoration, Monsieur Courtois et Benezech exécutent les faux marbres ; le travail du staff et du plâtre est laissé aux soins des artistes et décorateurs Serge Roche, Emilio Terry, Alberto et Diego Giacometti. Dès 1933, Jean-Michel Frank assigne à ces deux derniers la tâche de concevoir une gamme d’accessoires et de lumières. Outre des vases et des chenets, Alberto et Diego créent principalement des modèles d’appliques, de lampes, de lampadaires ou de lampes de bureau destinés à une large diffusion ou exécutés sur commande. Soucieux de l’importance de l’éclairage, Jean-Michel Frank associe aux travaux des frères Giacometti et ceux de Rodocanachi, la subtilité et l’originalité de la lumière qu’offrent des blocs de cristal de roche ou de quartz taillés.

Jean-Michel Frank et Adolphe Chanaux.

Toute cette collaboration artistique se révèle aux yeux de l’élite parisienne en 1932 par l’ouverture d’un magasin situé au numéro 140 rue du faubourg Saint Honoré. Nouveau « Must » de la vie Parisienne, la boutique Frank et Chanaux est honorée par la présence de Edouard Bourdet, Drieu La Rochelle, Marie Laure de Noailles, Nora Auric, Versini, la comtesse Bismarck, Madame Léon Blum, Nelson Rockefeller…

Alliant poésie du monde moderne à la tradition classique du style français, Jean-Michel Frank et Adolphe Chanaux inventent de nouveaux décors desquels émanent la véritable élégance et la subtilité du goût. Précurseurs d’une nouvelle ligne du moment, Frank et Chanaux proposent une vision du monde moderne qui ne peut laisser insensibles des créateurs comme Chanel, Schiaparelli, Madeleine Vionnet, Marcel Rochas, et les frères Guerlain (boutique encore dans son état d’origine, place Vendôme).



Salle de bains de l'appartement de Jean-Michel Frank, vers 1925. Murs en marbre veiné anthracite, porte en bronze patiné médaille et verre dépoli. Photographie de Man Ray.Fondation Pierre Bergé - Yves Saint-Laurent.

Assurant ainsi la décoration de ces grands lieux parisiens, Jean-Michel Frank, vers 1935, en compagnie de Christian Bérard, d’Emilio Terry et de Serge Roche, et son talent à contribution afin de réaliser des décors pour les théâtres parisiens.
Personnage insolite, raffiné, homme d’esprit, soucieux de l’équilibre de la Beauté, Jean-Michel Frank incarne l’expression d’un moment ou la Recherche de l’Esthétique devient la recherche de l’Absolu.
Cette collaboration avec Chanaux reste mystérieuse car pendant quelque temps une rumeur se propageait que Frank apportait simplement les affaires et lui laissait le soin de concevoir les meubles et les décors.


Pendant près de 20 ans, Jean-Michel Frank va conseiller, meubler, installer une partie de l’élite parisienne, et jouer un rôle important dans l’évolution du goût. Sans que ses contemporains en fussent conscients, il fut un de ces précurseurs qui changent les formes et annoncent l’avenir. Il allie les charmes d’une sensibilité inquiète, toujours écorchée, au prestige d’une intelligence aux idées hardies. C’est un enfant du siècle.
Aujourd’hui, ses créations sont recherchées par les plus grands collectionneurs d'arts décoratifs du XXesiècle.


Laetitia Braquenié, spécialiste Art Déco


Exposition
Jean-Michel Frank, un décorateur dans le Paris des années 30. Du 2 octobre au 3 janvier 2010.Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent

Bibliographie
Léopold Diego Sanchez, Jean-Michel Frank, Editions du Regard, 1980
Alastair Duncan, Mobilier Art Déco, Office du livre, Editions Vilo, 1985
Charles Juliet, Giacometti, Hazan, 1985
Pierre-Emmanuel Martin-Vivier, Jean-Michel Frank, Editions Norma, 2006

Catalogue d’exposition
Jean-Michel Frank, un décorateur dans le Paris des années 30. Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, du 2 octobre au 3 janvier 2010, Editions Norma, 2009

Expertise et estimation
Vous possédez un meuble ou un objet d'art de Jean-Michel Franck et souhaitez connaître sa valeur, avoir plus de détails sur son authenticité, sa date : Cliquez ici .