+33 1 76 63 32 43
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

Adjugé 19 000 $ en 1998. Aujourd'hui estimé 100 000 000 £.


Rubrique Tableaux et dessins, Expertise et estimation

C’est à une découverte exceptionnelle que nous allons consacrer l’article de cette semaine en nous intéressant au grand maître Leonard de Vinci. Les spécialistes pensaient tout connaître de son œuvre, pourtant un dessin réapparu à New York en 1998, chez Christie’s, peut aujourd’hui et avec certitude non pas lui être attribué mais être inclus au corpus de ses œuvres de référence.


Une école allemande ?

Avant de nous attarder sur l’analyse de cette feuille ayant permis cette découverte, revenons en 1998 à New York. Le catalogue de la vente de dessins anciens (Old Master Drawings) qui se tenait chez Christie’s le 30 janvier 1998 nous décrit le lot 402 :
« Tête de jeune femme vers la gauche dans une robe Renaissance ; plume, encre marron et crayons sur vélin ; école allemande du début du 19eme siècle ; 33 x 23,9 centimètres. ». Cette feuille, estimée 12 000$ à 16 000$, est adjugée à un marchand spécialiste en dessins anciens pour la somme de 21 850$ avec les frais de vente.

En 2007, le sous enchérisseur, un amateur éclairé, rachète la feuille au marchand pour une somme proche de l’adjudication. L’antiquaire lui précise toutefois que cette œuvre est probablement d’un artiste allemand ayant étudié en Italie et est basée sur les tableaux de Leonard de Vinci.

Etudiée sous toutes ses coutures

Notre amateur ayant sa propre idée sur l’auteur de notre dessin se rapproche des spécialistes de Vinci d’abord incrédules mais qui après de nombreuses analyses scientifiques se rendent à l’évidence : ce dessin est de la main du maître.

Parmi les analyses scientifiques exécutées, une est particulièrement surprenante. Des photos prises avec un appareil multi-spectral ont révélé une empreinte de pouce en haut à gauche de la feuille. La comparaison de cette empreinte avec celle de Leonard du « Portrait de Saint Jérôme » conservé au Vatican est des plus probantes. Des analyses infrarouges ont également révélé que cette jeune fille avait été dessinée par un gaucher et que l’on pouvait la rapprocher d’un portrait de profil de femme, conservé au château des Windsor.

Le carbone 14 a permis de dater le vélin entre 1440 et 1650. Cette analyse ne permet cependant pas d’éliminer complètement l’idée d’une œuvre réalisée au début du 19eme siècle puisque rien n’empêche un artiste d’utiliser une feuille ancienne. Un détail laisse pourtant planer le doute : l’emploi de vélin. En effet, à ce jour aucune œuvre de Vinci sur vélin n’est connue

Qui est la jeune fille ?

Après un long processus d’élimination, les experts en sont venus à voir dans cette jeune fille, Bianca Sforza, fille du Duc de Milan, Ludovic Sforza (1452-1508) et de sa maitresse Bernardina de Corradis. Le portrait aurait été réalisé vers 1496 lorsque Bianca âgée de 13 ou 14 ans se maria au Capitaine des Gardes du Duc Galeazzo Sanseverino qui fut lui-même mécène de Leonard de Vinci.

L’œuvre devrait prochainement être exposée au public mais des problèmes d’assurances retardent l’événement. En effet, ce dessin est aujourd’hui maintenant estimé 100 000 000 £.

Beaucoup d’entre vous doivent se demander à quoi servaient Christie’s et leurs experts puisqu’ils sont passés à coté de ce chef d’œuvre. La question peut être retournée pour les conservateurs de musées.
Il faut se souvenir qu’en matière d’expertise, « l’homme de l’art » ne dispose pas de tous les moyens mis en œuvre pour authentifier ce dessin. En outre dix longues années se sont écoulées entre la vente aux enchères et l’attribution du dessin. Dix années durant lesquelles tant au niveau scientifique qu’au niveau de l’étude stylistique les choses ont fortement évoluées.

Pour la connaissance de l’œuvre de Leonard de Vinci, cette histoire est sans doute la plus grande découverte jamais réalisée à son propos depuis près de 200 ans.

Illustration principale : © Christie’s.

Les experts conseil en oeuvres d'art d'Authenticité sont à votre disposition pour l' expertise et l'estimation en ligne de vos meubles et objets d'art anciens. Ils vous accompagnent dans la vente et l'achat de vos œuvres d'art : courtage.