Authenticité

+44 796 722 3146
Contact us
About us
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo
Request an online valuation
and appraisal:
 
Title:
Miss.    Mrs.    M.
Describe your item:
Object Dimensions (in cm):
Height:    Width:    Depth: 
 
Send digital photos:
(Format .Zip, .Jpg, .Gif, .Pdf ... and less than 4 MB per file weight.)
A general front picture*:
A photo of the back or below:
A signature or detail:
 
If you have any difficulties when sending us your images, you may send it directly on contact@authenticite.co.uk
 
 I want to receive the weekly newsletter of the experts
 
*Required
 
 
This information is intended only for Authenticite Partnership. No personal information is collected without your knowledge or sold to third parties. You have a right to access, modify, rectify and delete all data that concerns you (law "and Freedoms" of January 6, 1978).
Authenticite is the first European group of fine art experts specialized in antique furniture, art, sculptures, paintings, drawings, jewellery, antique, modern and contemporary objects.

Our teams in London and Paris are available to meet your needs whether you want to buy, sell or know the value of your works of art.

News releases

Toilet Table


Column Furniture and works of art

Around 1730, shortly after the commode, appears in the french furniture a new type of furniture often richly inlaid or wood veneer, the toilet table. Its birth coincided with the feminization in decoration from the Regence era.

La coiffeuse, parfois appelée poudreuse, peut être définie comme un meuble de toilette épousant la forme d’une table ou d’un petit bureau à caissons.

Son plateau, tripartite, présente en son centre un abattant dissimulant un miroir encadré de part et d’autre d’un abattant révélant un large casier servant à ranger les différents flacons, pots et ustensiles en porcelaine de Mennecy et argent indispensables à la toilette.

En ceinture, la coiffeuse ouvre par un tiroir central encadré de tiroirs simulés à gauche et à droite. Lorsque la coiffeuse est à caissons, il est fréquent que chaque caisson ouvre également par un petit tiroir en partie basse afin de ne pas empiéter sur la profondeur du casier.



Coiffeuse en placage de bois de rose dans des encadrements d’amarante, époque Louis XV, vente Etienne de Baecque le 14 juin 2009, lot 290.

La large ceinture ainsi que le plateau et les abattants ont permis aux ébénistes des périodes Louis XV et Louis XVI de produire des merveilles de marqueterie certains réalisant de véritables œuvres d’art. Lorsqu’elles sont simplement plaquées, les coiffeuses révèlent la qualité de la ligne et la maitrise du dessin du maitre qui lui donna le jour. La coiffeuse de qualité présente généralement un décor toutes faces, c'est-à-dire que l’ébéniste a revêtu de bois précieux tout le meuble permettant de poser celui-ci au centre de la pièce et non contre une paroi.

Les bois précieux les plus fréquemment employés sont le bois de rose, le satiné, l’acajou mais également le noyer et le merisier.

La coiffeuse est un meuble comportant peu de bronzes dorés. Les garnitures sont légères et comprennent généralement les chutes, les entrées de serrure et les sabots. Il faut souligner que les coiffeuses anciennes étaient fréquemment équipées de roulettes ce qui permettait de les déplacer plus facilement.



Bureau mécanique formant coiffeuse en acajou attribué à Gaspard Scheider, époque Louis XVI, vente Gaffieri le 13 mars 2009, lot 154.

Suivant leur génie, certains ébénistes transformèrent la coiffeuse, de meuble pratique, elle devint un meuble à transformations et à combinaisons. Ainsi, les modèles les plus exceptionnels outre coiffeuse, elles forment également meuble à écrire ou table à jeu.

La coiffeuse s’accompagne à l’origine d’un siège aujourd’hui fort rare, le fauteuil à coiffer dont la traverse haute du dossier est de forme incurvée.

La Révolution ne marqua point la mort de ce meuble qui se transforma à partir de l’Empire. La coiffeuse se présente alors sous la forme d’une table coiffée d’un plateau de marbre et portant deux colonnes encadrant un miroir orientable appelé psyché.



Coiffeuse en placage de palissandre surmontée d’une psyché à col de cygne, epoque Charles X, vente PIASA le 15 mai 2009, lot 283, vendue 2726 euros.

A partir des années 1890 et jusqu’en 1920, la coiffeuse de style Louis XV est à nouveau fort recherchée des amateurs et les coiffeuses ayant vu le jour à cette époque sont fort nombreuses. Si certaines se repèrent facilement, d’autres en revanche nécessite l’œil avisé d’un expert afin de déceler la copie.

Cedric Henon
Specialist in furniture and works of art

Illustration principale : Delphin Enjolras (1857-1974), Jeune femme à sa coiffeuse, huile sur panneau, vente Etienne de Baecque le 8 avril 2009, lot 246.

Feel free to contact our fine art specialists if you want to appraise your works of art. We also assist you in the selling of your works of art : consultancy.