+33 1 76 63 32 43
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

Savoir préserver son patrimoine


Rubrique Patrimoine

Les objets d’art qui nous entourent n’ont pas la vie facile. Manipulés, transportés, stockés…nous les traitons parfois avec trop peu de vigilance. Authenticité vous propose aujourd’hui de vous donner quelques conseils pratiques pour conserver au mieux votre patrimoine.

Les causes principales de détériorations de nos meubles, tableaux et autres œuvres d’art sont liées à deux types de facteurs : les conditions dans lesquelles nous les conservons d’une part et la manière dont nous les manipulons et les entretenons de l’autre.

Le « climat », premier facteur de dégradations de nos objets

Les conditions de conservation regroupent en réalité toutes les conditions climatiques auxquelles nous exposons nos œuvres d’art. Les trop grandes variations de température et du taux d’humidité de nos intérieurs sont responsables des dégradations les plus courantes.

Sachez aussi qu’une exposition prolongée aux rayonnements solaires (et lunaires !) est déconseillée tout comme les pollutions telles que les vibrations, la fumée de cigarette, la suie, etc. Par exemple il faut savoir que les sièges, souvent placés à côté d’un mur, se dégradent le plus souvent au niveau des pieds arrière.
Les remontés capillaires dans le mur favorisent de surcroît le travail des insectes xylophages. Aussi, cette partie arrière du siège constituera un point majeur d’observation pour mesurer son état de conservation.

Propriétaire responsable ?

S’ajoutent aux conditions contextuelles, une série de facteurs liés à l’intervention de l’homme sur l’objet. Par ignorance ou franche malveillance, les propriétaires successifs modifient la nature des objets. Par exemple, certains produits abrasifs vendus dans la grande distribution sont utilisés pour nettoyer les bronzes, attaquant ainsi leurs patines.

Les œuvres d’art peuvent aussi avoir été mal réparé ou encore transformé avec pour but d’augmenter leur valeur marchande. Des transformations dites abusives, c’est à dire ne respectant pas la nature initiale de l’objet se sont progressivement répandues au XIXe et XXe siècle. On trouve par exemple des commodes dont on a supprimé le rang de tiroir inférieur pour n’en laisser que deux.
Il arrive également qu’un tableau soit coupé en deux et les deux personnages qui initialement se faisaient face font l’objet d’une «paire».

Le rôle du restaurateur

On ne s’improvise pas restaurateur. Comprendre les techniques anciennes de fabrication, reconnaître la très grande variété des matières utilisées… est le résultat d’une formation de plusieurs années. Les livres du type « Savoir restaurer ses meubles » par exemple ne permettent pas d’apprécier la dégradation réelle des objets, alors même qu’il s’agit de la première étape pour bien restaurer les objets. Pour faire nettoyer et restaurer vos œuvres d’art, mieux vaut s’adresser à un restaurateur qualifié et spécialisé qui travaillera dans les règles de l’art.

Les 3 grands principes déontologiques du travail de restauration : stabilité, lisibilité, et réversibilité, doivent guider toute action de restauration. La stabilité impose que les matériaux utilisés pour restaurer l’objet soient compatibles avec l’objet. Le principe de visibilité pose que tout traitement de l’œuvre devra être discernable et réalisé sans modifier l’état initial de l’objet ni abuser de son état réel. Enfin, la réversibilité, règle selon laquelle toute intervention devra pouvoir être enlevée postérieurement sans endommager l’objet.


Si nous souhaitons transmettre nos œuvres d’art aux générations futures, nous devons prendre dès aujourd’hui les mesures nécessaires pour les préserver. Allez examiner vos objets sous toutes les coutures. Si vous notez le moindre soulèvement du placage de vos meubles marquetés ou décollement de la couche picturale de vos tableaux, il est temps d’agir…


Laurent Hache, expert conseil en meubles et objets d'art, agréé par les compagnies d'assurance



Si vous souhaitez faire réaliser l'inventaire de vos oeuvres d'art et objets de collection, que ce soit dans le cadre d'une assurance spécifique, d’une donation, d’une vente, n’hésitez pas à remplir le formulaire "Nous contacter" ou à joindre directement l'un de nos experts par téléphone au 01 40 26 05 46 ou au +44 796 722 3146.