+33 1 76 63 32 43
accueil Expertise Inventaire Vente
Nous contacter
Qui sommes nous ?
Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Demande d'estimation en ligne :

 
Civilité :
Mlle    Mme    M.
Décrire l'objet :
Dimensions de l'objet (en cm) :
Hauteur :    Largeur : 
Profondeur : 
 
» Découvrir les 10 conseils de l'expert
pour bien photographier ses objets de valeur
Envoyer des photos numériques :
(Format .zip, .jpg, .gif, .pdf... et poids inférieur à 4 Mo par fichier. )
Une photo générale de face :
Une photo du dos ou du dessous :
Une signature ou un détail :
 
Si vous rencontrez la moindre difficulté pour nous faire parvenir vos images, vous pouvez nous contacter à contact@authenticite.fr
 
 Je souhaite recevoir gratuitement la lettre d'actualité des experts
 
* Mentions obligatoires
 
 
Ces informations sont destinées au cabinet Authenticité. Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu ni cédée à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978). Vous pouvez en faire la demande par mail à contact@authenticite.fr.
Authenticité est le premier cabinet européen d'experts conseil en œuvres d'art, spécialistes en meubles, objets d'art, sculptures, tableaux et dessins, anciens et modernes.

Nos bureaux de Paris et de Londres sont à votre disposition pour répondre à vos besoins que vous souhaitiez acheter, vendre ou connaître la valeur de vos objets.

Actualités

£2 036 000 pour un cabinet de L'Escalier de Cristal.


Rubrique Meubles et objets d'art, Expertise et estimation

Le 4 décembre dernier, la maison de vente aux enchères Bonhams vendait à Londres sous le numéro 153 un somptueux cabinet datant des années 1895, pour la somme record de £2 036 000. Enchère extraordinaire pour un meuble de la fin du XIXème siècle.
Quel est donc ce cabinet qui atteint un prix que l’on peut qualifier d’astronomique?

Attardons-nous, d’abord, sur son descriptif :

Cabinet et son piétement japonisant en palissandre brésilien, panneau de laque et bronze ciselé et doré mesurant 204 cm. de haut.

Le cabinet de forme rectangulaire ouvre par un vantail décoré d’un panneau de laque japonais datant du début de la période Meiji. Il représente Juroujin le dieu de la longévité. Le panneau de laque est inséré dans un cadre quadrilobe de bronze doré finement ciselé de vagues et de végétations lacustres. Le cadre est surmonté d’un masque figurant un samouraï et d’un enroulement de branchages se terminant par une tête de dragon.
Le corps du cabinet est encadré de deux paires de colonnes sur lesquelles s’enroule un dragon de bronze ciselé et doré.
La corniche est de forme brisée et le socle de notre meuble présente des gradins.

Le piétement se compose d’un large entablement aux angles duquel se trouve des motifs repercés de bronze ciselé et doré. La ceinture présente deux plaques en bronze repercé.
Il repose sur six pieds galbés, les pieds latéraux présentant une tête de lion la gueule ouverte alors que le pied médian présente un phénix japonais le « H0-o ». La partie basse du tablier présente une fine dentelle de bronze ciselé et doré. Les bouts de pied sont chaussés de sabots japonisants en bronze ciselé et doré surmontes de têtes de dragon.

Notre cabinet porte sur la platine de sa serrure la signature « A L’ESCALIER DE CRISTAL, PARIS ».



Il fut dessiné par Edouard Lièvre vers 1877.


En résumé, un meuble d’inspiration japonisante réalisé par L’Escalier de Cristal mais pourquoi un tel prix?

Afin de répondre à cette question il est nécessaire d’analyser notre armoire sur table d’applique, tel est la dénomination officielle de notre cabinet.

La forme de notre cabinet est une interprétation des modèles de pagodes et la riche ornementation de bronze ciselé et doré est directement inspirée par l’Orient, en particulier, les têtes de lions aux angles des pieds, les dragons s’enroulant autour des colonnes gardant ainsi le vantail tel une porte sacrée.

Le panneau de laque de la porte représente Juroujin également appelé Gama. Il est un des Sept Dieux de la Fortune dans le rite Taôiste. Il est le dieu de la longévité et est toujours représenté sous les traits d’un vieillard portant une longue barbe blanche. Ses attributs sont l’éventail et une crosse sur laquelle est gravée l’espérance de vie des toutes les espèces vivantes. Il est accompagné d’un cerf, symbole de longévité, qui est son messager.





Ainsi, notre cabinet est un hymne à l’Orient tel qu’il était vu depuis la fin du XVIIème siècle par les artistes français.
Il faut cependant souligner que notre meuble à deux corps s’affranchit du dessin traditionnel des chinoiseries pour adopter tant dans sa forme que dans ses bronzes et son piétement un style oriental pleinement intégré et réinterprété.


Plusieurs meubles similaires nous sont connus. Il faut cependant souligner que s’ils sont tous issus du même dessin, tous diffèrent.

-Le plus ancien, produit sous la direction de Edouard Lièvre lui-même fut livré en 1877 à Albert Vieillard alors directeur de la manufacture de céramique de Bordeaux. Il est en palissandre et ébène et présente sur son vantail une huile sur toile réalisée par Edouard Detaille. Ce meuble est aujourd’hui conservé au Musée d’Orsay.

-Un second cabinet réalisé pour le Grand Duc Wladimir de Russie était conservé en 1897 au palais Anitchkov, résidence de l’Impératrice Maria-Feodorovna. Le cabinet est en palissandre et présente une aquarelle de Georges Clairin. Il est signé « A L’Escalier de Cristal » comme notre exemplaire. Il est aujourd’hui conservé au Musée de l’Hermitage à Saint-Pétersbourg.





Les archives de la maison « A l’Escalier de Cristal » nous renseignent fort heureusement sur ces différents cabinets. Après la mort d’Edouard Lièvre ses héritiers vendirent aux enchères, à l’Hôtel Drouot du 21 au 24 mars 1887, ses dessins et modèles de bronzes. Les frères Pannier alors à la tête de « L’Escalier de Cristal » se portaient acquéreurs des lots 82 et 83 qui correspondent à notre cabinet.

Six cabinets similaires mais non identiques furent produits d’après les dessins de Lièvre. Ils avaient pour commanditaires, Sieber, Magnier, David, Gizycki, Galoppe et le Grand Duc Wladimir. L’ébénisterie de ces armoires sur table d’applique fut réalisée par Kroeller et les bronzes par Pestat.

Un de ces cabinets fut présenté en 1894 lors de l’Exposition des Arts Décoratifs Modernes où il est alors décrit sous les termes suivant :
« Meuble, style oriental, palissandre massif et bronze doré ; dans la porte une aquarelle originale de Vibert : Baccarat ».





La maison « A l’Escalier de Cristal » fut créée en 1820 par la veuve Desarmaud et était installée au Palais Royal à Paris. En 1847 elle est acquise par Lahoche puis par Pannier.
« L’Escalier de Cristal » se spécialisa dans la reproduction de meubles du XVIIIème siècle et dans le style japonisant. Elle employa notamment Gabriel Viardot.


Edouard Lièvre (1828-1886), issus d’un milieu modeste il est probablement le plus important dessinateur d’art décoratif français de la seconde moitié du XIXème siècle.
Ses meubles japonisants se caractérisent par l’emploi de palissandre ou de sycomore massif et par une importante garniture de bronze finement ciselé, souvent ajouré et doré. Parmi les motifs qu’il emploie on retrouve fréquemment le répertoire décoratif japonais tel qu’oiseaux, dragons, lions ou masques de chimères.





Longtemps délaissés au profit du XVIIIème siècle par les amateurs, les Arts Décoratifs du XIXème siècle atteignent désormais des prix comparables.
Il faut y voir une reconnaissance tardive de la splendeur et de la qualité de ces œuvres tant sur le plan technique que décoratif.
Ce résultat n’est pas qu’un épisode sur le marché de l’art. Il symbolise une tendance de fond : la valeur d’une œuvre d’art ne dépend pas de son époque mais de sa qualité et de rareté.


Pour la petite histoire, le résultat de la vente Bonhams ne fut annoncé qu’au bout de sept jours l’Etat Français s’étant interrogé, à postériori, sur l’opportunité de laisser sortir du territoire un tel chef d’œuvre.

Cédric Henon
Expert en meubles et objets d'art des XVII, XVIII et XIXème siècles

Les experts conseil en oeuvres d'art d'Authenticité sont à votre disposition pour l' Estimation en ligne et l' Expertise de vos objets d'art. Ils vous conseillent et vous accompagnent dans l'achat et la vente de vos œuvres d'art : Conseil.

Illustrations : service de presse, © Bonhams.